MUSIQUES A CROZON

MUSIQUE CLASSIQUE, CELTIQUE, SACREE

FIAMMA & FOCO

Le trio qui a ouvert en 2016 les festivités des 25 ans de MusiqueS à Crozon s’est transformé en quatuor pour les Jeudis de MusiqueS à Crozon. Voici donc les quatre artistes qui inaugurent cette année les concerts du soir.

Elodie Bouleftour       13-7-e-bouleftour

Flûtiste à bec et titulaire du certificat d’aptitude en musique ancienne, spécialité flûte à bec, Elodie obtient un diplôme de concertiste « Bachelor Konzert » ainsi qu’un Master de pédagogie à la Schola Cantorum de Bâle.

Elle a joué avec les ensembles : Les Alizés aux côtés de Clémence Comte, l’Ensemble 415 dirigé par Chiara Banchini et l’orchestre Collegium Orpheus dirigé par Jean-Marc Labylle.

Son perfectionnement dans les musiques anciennes l’amène vers la pratique du chant et du rebec notamment avec la formation de musique médiévale Alba Dolce dont elle est co-fondatrice.

Elodie est aussi membre de l’ensemble renaissance Capriol et Compagnie et de l’ensemble Tantad dirigé par Jacques Pellen.

Également passionnée de musiques et danses traditionnelles, elle s’est produite dans de nombreux bals folks en violon irlandais et cornemuse avec l’ensemble de cornemuses Centre-France et récemment en concert avec l’ensemble Vox Musae.

Elodie enseigne actuellement la flûte à bec et la formation musicale à l’École Intercommunale du Cap Sizun et au Conservatoire à Rayonnement Régional de Brest.

 Joanna MALEWSKI Soprano    joanna_malewski_2

Après des études de trompette, Joanna Malewski découvre le chant et la scène. Elle est reçue très jeune au CNSM de Paris dans la classe de Mireille Alcantara où elle obtient son DFS à l’unanimité avant de se perfectionner au CNIPAL où elle est pensionnaire pour l’année 2008-2009.
Durant ses études elle reçoit le Prix du Jury au Concours de Chant de Béziers et en 2007 elle est nommée Révélations Classique de l’Adami.
En 2010, lauréate du concours Internationnal Kammeroper Schloss Rheinsbergen en Allemagne, elle participe à plusieurs roductions et concerts dans le cadre du 20ème festival Kammeroper Schloss Rheinsberg.
Elle complète sa formation avec Annick Massis, Antoine Palloc, Armande Olivier, Jeff Cohen, Claude Lavoix,  David Syrus, Yvonne Minton, Eva Marton, Thomas Palmer, Sandrine Piau et Pierre Kuzor.
Très à l’aise dans le répertoire français et les redécouvertes du répertoire de l’Opéra Comique,   elle incarne Frasquita dans Carmen, l’Amour dans Orphée et Eurydice de Glück,  Aloës dans l’Étoile de Chabrier, Clémence dans Mireille, Rosita dans Un mari à la porte d’Offenbach, Siebel dans Le Petit Faust de Hervé, Minerve dans Pâris ou le bon juge de Terrasse, Paquita dans Giroflé Girofla de Lecocq et la Bise et Pépé Poussière dans la Chouette Enrhumée de G. Condé.
Elle chante aussi dans des traductions françaises les rôles de Bastienne dans Bastien et Bastienne de Mozart, Mi dans le Pays du Sourire, Nadia dans la Veuve Joyeuse, Musette dans la Bohême de Puccini, Lidotchka dans Tchériomouchki de Chostakovitch, Isabella dans l’Oie du Caire de Mozart et Papagena dans une version pour enfant à la Philharmonie de Paris.
Mais on a aussi pu l’entendre dans Pamina, 1ère Dame et Papagena dans diverses productions de la Flûte enchantée de Mozart, Governess dans The Turn of the Screw de Britten, Kate dans Kiss me Kate de Cole Porter, Nannetta dans Falstaff de Verdi, Pepik/ Sauterelle dans La Petite Renarde Rusée de Janacek…
Elle se produit régulièrement dans des cantates de Bach ou de Telemann et sur scène elle a interprété Phani dans les Indes Galantes de Rameau et Belinda dans Didon et Enée de Purcell.
Curieuse et avec l’envie d’approfondir son métier, Joanna Malewski se forme à la Commedia dell’arte, au clown et à la  marionnette.
Elle crée ainsi avec plusieurs collègues le spectacle Bastien et Bastienne réalisant ainsi la mise en scène, la manipulation, les décors et les marionnettes !
Passionnée par les interactions avec différents arts, elle devient directrice artistique de la jeune Compagnie de l’Éléchant qui s’attache à démocratiser le lyrique et à mélanger les familles d’artistes. Elle fait également partie de l’ensemble vocal féminin Les Essenti’Elles.
On a pu l’entendre dans des salles prestigieuses comme la Philharmonie de Paris, les opéras de Marseille, Metz, Limoges, Toulon, Reims, Vichy, Besançon, Montpellier…
Elle a chanté sous la baguette de Christophe Coin, Roland Lemêtre, Christophe Talmont, Sigiswald Kuijken, Martin Gester, Laurent Stewart, Giuliano Carella, Friedrich Player, Laurence Foster, Debora Waldman, Alexandre Piquion, Laurent Cuniot, Patrick Souillot, Dominique Daigremont, Patrick Davin…

Emilia Gliozzi    13-7e-gliozzi

Emilia Gliozzi commence la musique par le chant, le piano, la flûte à bec et la viole de gambe. Elle choisit ensuite d’entreprendre ses études de violoncelle au Conservatoire Giuseppe Verdi de Turin auprès d’ Antonio Mosca,ainsi qu’au Conservatoire de Boulogne- Billancourt chez Xavier Gagnepain.
Après les cours de violoncelle baroque avec Anner Bijlsma et David Simpson, elle a obtenu dans la classe de Christophe Coin le Diplôme de Formation Supérieure au Conservatoire Supérieur de Musique de Paris. Depuis de nombreuses années, Emilia Gliozzi travaille avec des ensembles phares de la musique ancienne, parmi lesquels La Fenice, les Talens Lyriques, Le Concert Spirituel, Ensemble William Byrd, La Grande Ecurie et la Chambre du Roy, Le Parlement de Musique, L’Arpeggiata, Balthasar- Neumann-Ensemble, Le Cercle de l’Harmonie. Elle est invitée à participer à de nombreux festivals en Europe, Asie et Amérique du Nord et collabore à de nombreux enregistrements de CD et radiophoniques
.

Marta Gliozzi    13-7m-gliozzi

Après des études d’orgue, de clavecin, de piano et de composition au Conservatoire National Supérieur de Musique de Turin, sa ville natale, elle vient se perfectionner en France dans la classe du regretté M° Jean Boyer. Parallèlement elle poursuit ses études de chant et intègre différents ensembles vocaux en Italie puis en France sous la direction de personnalités telles que Padre Baroffio, Catherine Schröder, Giovanni Acciai, Claire Marchand, Michel Lasserre de Rozel.

Professeure certifiée d’orgue et titulaire de premiers prix de concours internationaux (Stresa, Arezzo, Ancona), elle a donné de nombreux concerts et récitals en France et à l’étranger. Elle enseigne actuellement l’orgue et la musique de chambre au Conservatoire de Brest métropole océane.

Passionnée par la musique ancienne, elle se produit en tant que soliste et continuiste au sein de nombreuses formations et auprès d’artistes de renom.

Co-auteur d’une anthologie d’orgue aux Editions buissonnières, en 3 volumes : « L’Orgue aux mille saveurs », elle a à son actif une riche discographie : ses deux derniers opus ont été enregistrés sur deux magnifiques instruments finistériens (« Europa Barocca » sur l’orgue B. Hurvy de la Basilique du Folgoët et « Un orgue en Bretagne «  sur l’orgue Dallam de l’église de Crozon )

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :